Peau atopique : 3 conseils naturels pour l’apaiser et la soigner

Une peau atopique est telle une peau sèche, mais d’une fragilité et d’une sensibilité extrême. Elle a une barrière cutanée plus faible. Du coup, au contact d’allergènes, elle est plus sujette à l’eczéma, aux réactions inflammatoires, aux rougeurs et aux démangeaisons. Longtemps considérée comme une maladie de la petite enfance, la dermatite atopique touche aussi les adultes. Voici quelques astuces naturelles pour traiter une peau atopique.

https://pixabay.com/fr/photos/femme-cr%C3%A8me-beaut%C3%A9-soins-de-la-peau-4630131/

 Éviter une hygiène trop poussée

Trop d’hygiène favorise les allergies. Pour prendre soin d’une peau atopique, il est conseillé d’avoir un peu de souplesse au niveau de la propreté. Aussi, il va falloir bannir les cosmétiques qui ne sont pas propices à son type de peau. Ces soi-disant soins pour la peau peuvent contenir des perturbateurs endocriniens qui sont néfastes pour une peau atopique. Ils renferment aussi des parfums synthétiques et des conservateurs chimiques, dont les composants irritent la peau et peuvent provoquer une allergie. À la place, privilégiez les cosmétiques bio pour vous laver.

Préférez notamment les savons naturels pour vous doucher. Si vous n’en trouvez pas au marché, fabriquez-en. D’autant plus qu’il est facile d’en façonner. L’une des recettes les plus faciles est le savon bio. Celui-ci est fait d’une glycérine végétale bio solide ainsi que d’huiles essentielles. Sa préparation n’est pas compliquée. Il suffit de faire fondre la glycérine au bain-marie et d’y ajouter les huiles essentielles. Lorsque le mélange est bien homogène, on le verse dans des moules à savon. Laisser reposer pendant une trentaine de minutes. Démoulez et votre savon naturel est prêt !

Bien hydrater la peau

Caractérisée par une barrière cutanée fragile, une peau atopique est dépourvue de film hydrolipidique. Or ce dernier est un véritable bouclier contre les agressions extérieures. Sa mission est de préserver l’hydratation des cellules cutanées. Pour le reconstruire et ainsi soigner une peau atopique, une hydratation intense de l’épiderme est alors nécessaire. Pour ce faire, on privilégie les hydratants naturels. Ce sont notamment les huiles végétales. Ces dernières contiennent des composants essentiels à l’entretien de l’épiderme. Ses vertus nutritives permettent à une peau atopique de retrouver sa souplesse et sa douceur.

Parmi les huiles végétales les plus efficaces pour prendre soin une dermatite atopique, on peut citer l’huile d’abricot, l’huile de noisette, l’huile d’argan ainsi que le l’huile d’olive. En ce qui concerne l’huile d’abricot, il contient des agents hydratants et éclaircissants qui rendent la peau douce et éclatante. Quant à l’huile de noisette, elle a des propriétés nourrissantes qui apaisent une peau atopique. Sinon, l’huile d’argan, grâce à sa forte teneur en vitamine E, est une excellente alliée pour se débarrasser des rougeurs et avoir une peau revitalisée. Quant à l’huile d’olive, elle permet d’hydrater la peau en profondeur.

Augmenter la consommation des fruits et légumes

La santé d’une peau atopique se trouve dans l’assiette. En vue de la traiter, adoptez une bonne hygiène alimentaire. Privilégiez particulièrement les aliments qui subliment la peau et permettent de lutter contre les différentes agressions extérieures. Ce sont notamment les aliments gorgés d’eau : les fruits et les légumes. N’hésitez pas à en consommer tous les jours. L’idéal est de manger 5 fruits et légumes au quotidien.

Plusieurs spécialistes de la peau préconisent la consommation du citron tous les jours. Riche en vitamine C, le citron permet de purifier et tonifier l’épiderme. C’est un anti-âge naturel qui est idéal à tous les types de peau. Les courges sont aussi un excellent allié pour hydrater la peau en profondeur et pour lui redonner de l’éclat. Et comment ne pas mentionner les raisins ? Grâce à ses propriétés drainantes, ce fruit favorise la santé de l’épiderme.

Une peau atopique est telle une peau sèche, mais d’une fragilité et d’une sensibilité extrême. Elle a une barrière cutanée plus faible. Du coup, au contact d’allergènes, elle est plus sujette à l’eczéma, aux réactions inflammatoires, aux rougeurs et aux démangeaisons. Longtemps considérée comme une maladie de la petite enfance, la dermatite atopique touche aussi les adultes. Voici quelques astuces naturelles pour traiter une peau atopique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam