Crème solaire

La crème solaire salvatrice de l’été : comment ça marche ?

L’été est là, les plages ont rouvert pour la plupart et le soleil cogne, très fort. Tous les stratagèmes sont bons pour éviter sa chaleureuse étreinte. Ne pas sortir entre 12h et 15h, là où il tape le plus, rester à l’ombre des pins sous le chant des cigales, profiter de la fraicheur des pierres des petits villages provençaux, tous ont leur avis et techniques. Mais celui que l’on préfère généralement c’est de s’enduire le corps d’une tonne de crème solaire en se disant que cela suffira. Mais comment cette simple crème peut-elle empêcher les brûlures que le soleil cause ? Notre parapharmacie en ligne vous aide à mieux comprendre en apportant quelques éléments de réponse.

Crème solaire.

https://pixabay.com/fr/photos/crème-lotion-mains-crème-solaire-4713579/

Pourquoi doit-on se protéger du soleil ?

Loin d’être uniquement bénéfique, l’exposition prolongée au soleil cause de nombreux soucis de santé. Dans un précédent article, nous présentions la lucite, appelée à tort « allergie au soleil », mais il existe d’autres pathologies plus ou moins graves. Déjà, les rayons ultraviolets contenus dans la lumière du soleil accélèrent le vieillissement de la peau et peuvent provoquer des cancers cutanés. Mais le mal le plus douloureux que tout le monde a subi au moins une fois dans sa vie, ce sont les coups de soleil. Grossièrement, les coups de soleil sont des brûlures cutanées.

Avant de comprendre comment la crème solaire permet de réduire l’exposition au coups de soleil, il est important de savoir comment se décompose la lumière du soleil.

La lumière du soleil

La lumière est une onde électromagnétique. Pas de panique, ne sortez pas vos cours de sciences physiques du lycée, c’est très simple. Une onde électromagnétique est composée de petits grains que l’on nomme « photons ». Ces photons vibrent à certaines fréquences qui vont permettre de les caractériser en couleur. En clair les photons parcourent rapidement des « creux et des sommets » comme des vagues. Plus ces vagues sont rapprochées les unes des autres, plus la lumière sera bleue et à l’inverse elle tendra vers le rouge. Mais le spectre de couleur ne se limite pas à celui que nous pouvons observer à l’œil nu. Et surtout, pour simplifier, la lumière du soleil présente cette particularité d’être un mélange de presque toutes les couleurs.

Au-delà du domaine du visible, le soleil émet notamment des rayons ultraviolets (UV) et ce sont eux qui sont dangereux :

  • Les UVA ne sont pas beaucoup filtrés par l’atmosphère mais ont un effet cumulatif et une action lente sur la peau car ils la pénètrent en profondeur.
  • Les UVB sont absorbés à 90 % par la couche d’ozone mais ce sont eux qui provoquent l’apparition de coups de soleil.
  • Et les UVC sont les plus dangereux mais l’atmosphère les arrête presque entièrement, sauf en cas de trou dans celle-ci.

Et la crème solaire dans tout ça ?

Une fois que tout ceci a été expliqué, il est aisé de comprendre comment fonctionne une crème solaire. Son rôle sera de limiter la quantité de rayons ultraviolets qui parvient à la peau. On peut considérer que deux éléments jouent ce rôle. Le premier est fait de substances organiques, il va absorber les UV et les transformer en chaleur. Tandis que le second viendra réfléchir les UV.

Maintenant il est temps de choisir sa crème solaire et pour vous aider, le Facteur de Protection Solaire (FPS) ou Indice de Protection (IP) est une mesure permettant de mieux choisir.

Les protections ayant un indice sous la barre des 15 sont considérés comme faibles et sont déconseillés pour des expositions prolongées au soleil. Mais au-delà, comme la crème Nuxe – Splendieuse Fluide anti-taches d’indice FPS 20, ce sont des produits cosmétiques de protection moyenne qui permettent aux peaux foncées de se protéger. Enfin au-delà de 30 la différence de protection devient minime mais il est tout de même conseillé d’utiliser un FPS 50 pour éviter tout risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam