Jeune fille rousse endormie au soleil.

Les cheveux, on les protège aussi en été !

La protection solaire, c’est bon, on vous en a suffisamment parlé sur le blog de la parapharmacie discount (quoique…). On a pu voir au cours des articles que les UV sont de réels ennemis de la peau. Et les cheveux dans tout ça, souffrent-ils moins de l’été que les cellules cutanées ?

Cheveux roux au soleil.

https://www.flickr.com/photos/cinmarshmellow/

Effet desséchant

Contrairement à la peau qui reste alimentée en eau en permanence, les cheveux sont une matière qui n’a plus grand contact avec l’organisme. En effet, il s’agit d’une tige morte, qui ne reste vivante qu’au niveau de sa racine, mais cela ne la nourrit pas. Alors quand on expose sa chevelure au soleil, au sel de la mer ou au chlore de la piscine, l’effet déshydratant se révèle plus vite et plus profondément que pour la peau.

Les cuirs chevelus gras et à tendance pelliculaire vont cependant bénéficier un bref temps de l’astringence de l’eau de mer. Pour ces profils-là, l’été, c’est la panacée. Au retour de vacances par contre, la nature du cuir chevelu reprendra ses droits.

Effet éclaircissant

Le soleil, c’est bien connu, possède des propriétés dépigmentantes. Il suffit de laisser un vêtement trop longtemps sur le fil à linge pour le récupérer délavé. Par quelle magie nos cheveux seraient-ils épargnés ? Ils ne le sont en effet pas, et l’effet parfois recherché par les coloristes s’affiche sur les chevelures, avec plus ou moins de bonheur.

Car si l’on combine le desséchement et l’éclaircissement, on arrive vite à un cheveu en perte de substance, cassant et terne. Pas vraiment l’effet retour de vacances espéré…

Les solutions en parapharmacie

Protection

Commençons donc par éviter tous les désagréments cités plus haut. Comme on n’a pas forcément envie de porter un chapeau, qui serait pourtant bien efficace, les laboratoires spécialisés se sont penchés sur des formules qui permettent de couper la chique aux UV tout en coiffant. Des huiles protectrices comme Phytoplage jouent leur rôle d’écran solaire et dans le même temps nourrissent avec des extraits de plantes (calendula, coco, tournesol, amande douce, lotus).

Élimination

Après une journée à la plage ou à la piscine, voire même à la rivière, le cuir chevelu a transpiré, le sel ou le chlore ont envahi le terrain, des résidus de sable, de terre ou de calcaire peuvent aussi être de la partie. Bref, il faut libérer vos cheveux de ces saletés et leur rendre de l’énergie. Ce que promet le shampooing Phytoplage (on reste chez Phyto tant qu’à faire). On a là un soin légèrement tensio-actif pour faire disparaître les particules indésirables tout en douceur, et des extraits de moelle de bambou pour préserver le film hydrolipidique. On évite ainsi la surenchère de dessèchement.

Joker

Le mal est fait, les cheveux montrent clairement qu’ils n’ont pas apprécié autant que vous les vacances. Ne baissez pas les bras, ce n’est pas une fatalité. Phyto, encore cette marque, a mis au point une gamme pour rendre à chaque cheveu la matière perdue. Phytodensia rend du corps à la fibre capillaire, du galbe et de la substance. Pour cela, trois plantes jouent un rôle. Le raisin et ses fameux polyphénols préservent la racine du cheveu, dont la pousse est du coup facilitée. Le vernonia renferme un peptide qui favorise la croissance du cheveu. L’acacia, ou plutôt son collagène, agit comme une gaine tout le long de la tige capillaire. L’effet repulpant est assuré par l’acide hyaluronique (eh oui, ce n’est pas réservé à la peau). Avec la cure shampooing, masque et Sérum repulpant Phytodensia, vos cheveux ont de quoi se refaire une santé en quelques semaines d’utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam