Les troubles du sommeil chez les jeunes

Pourquoi les adolescents ont-ils du mal à bien dormir ?

L’adolescence est une période de formation. Le cerveau et le corps connaissent un développement important, et le passage à l’âge adulte apporte des changements importants qui affectent les émotions, la personnalité, la vie sociale et familiale, et les études.

Les troubles du sommeil chez les jeunes

https://pxhere.com/fr/photo/700331

Le sommeil est essentiel pendant cette période, le travail en coulisse permettant aux adolescents d’être au mieux de leur forme. Malheureusement, les recherches indiquent que beaucoup d’adolescents dorment beaucoup moins qu’ils n’en ont besoin.

Quelles sont les causes de l’insuffisance de sommeil chez les adolescents ?

Il n’y a pas de raison unique pour expliquer l’insuffisance de sommeil chez les adolescents. Plusieurs facteurs contribuent à ce problème, et ces facteurs peuvent varier d’un adolescent à l’autre.

Retard dans les horaires de sommeil et les horaires de rentrée scolaire

Pendant l’adolescence, il y a une forte tendance à être un “oiseau de nuit”, à se lever plus tard dans la nuit et à dormir plus longtemps le matin. Les experts pensent qu’il s’agit d’une double impulsion biologique qui affecte le rythme circadien et le cycle veille-sommeil des adolescents.

Tout d’abord, les adolescents ont une envie de dormir qui se développe plus lentement, ce qui signifie qu’ils ne commencent à se sentir fatigués que plus tard dans la soirée. Ensuite, le corps attend plus longtemps pour commencer à produire de la mélatonine, l’hormone qui favorise le sommeil.

S’ils pouvaient dormir selon leur propre horaire, de nombreux adolescents auraient huit heures ou plus par nuit, dormant de 23 heures ou minuit jusqu’à 8 ou 9 heures du matin, mais l’heure de début des cours dans la plupart des districts scolaires oblige les adolescents à se réveiller beaucoup plus tôt le matin. 

En raison du retard biologique de leur cycle sommeil-éveil, de nombreux adolescents ne sont tout simplement pas capables de s’endormir suffisamment tôt pour avoir huit heures de sommeil ou plus et arriver quand même à l’école à l’heure.

Avec un sommeil réduit en semaine, les adolescents peuvent essayer de rattraper leur retard en faisant la grasse matinée le week-end, mais cela peut aggraver leur retard de sommeil et leur repos nocturne irrégulier.

La pression du temps

Les adolescents ont souvent les mains pleines. Les devoirs scolaires, les obligations professionnelles, les tâches ménagères, la vie sociale, les activités communautaires et les sports ne sont que quelques-unes des choses qui peuvent leur demander du temps et de l’attention.

Avec tant de choses à faire chaque jour, beaucoup d’adolescents ne consacrent pas assez de temps au sommeil. Ils peuvent se coucher tard dans la semaine pour finir leurs devoirs ou le week-end pour passer du temps avec leurs amis, ce qui peut renforcer leurs habitudes de noctambules.

La pression exercée pour réussir tout en gérant ces engagements importants peut être stressante, et il est connu qu’un excès de stress contribue aux problèmes de sommeil d’adolescent et à l’insomnie.

Utilisation d’appareils électroniques

Les appareils électroniques sont omniprésents chez les adolescents. Le temps passé devant un écran tard dans la soirée peut contribuer aux problèmes de sommeil. L’utilisation de ces appareils peut maintenir le cerveau des adolescents connecté, et les notifications entrantes peuvent perturber et fragmenter leur sommeil. Des preuves indiquent également que la production de mélatonine est atténuée par l’exposition à la lumière des téléphones portables.

Troubles du sommeil

Certains adolescents ont un mauvais sommeil en raison d’un trouble du sommeil sous-jacent. Les adolescents peuvent être affectés par l’apnée obstructive du sommeil (AOS), qui provoque des pauses répétées dans la respiration pendant le sommeil. L’AOS provoque fréquemment un sommeil fragmenté et une somnolence diurne excessive.

Les adolescents qui ont des problèmes de sommeil doivent contacter un médecin. Leur spécialiste de sommeil peut s’efforcer d’identifier les causes sous-jacentes et de mettre au point le traitement le plus approprié et le mieux adapté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam