Dessin dépistage cancer du sein.

Les étapes du dépistage du cancer du sein en France

Le cancer du sein est l’une des principales causes de mortalité chez la femme. Un dépistage précoce de la maladie se révèle donc capital pour augmenter les chances de guérison. Depuis 2004, des dépistages organisés sont généralisés en vue d’améliorer la prise en charge des patientes, mais surtout pour réduire considérablement le nombre de décès.

Dessin d'un corps de femme.

https://pixabay.com/fr/illustrations/poitrine-le-cancer-du-sein-cancer-2840338/

Cancer du sein : définition et symptômes

Le cancer du sein se manifeste par la présence de cellules anormales qui se développent de manière incontrôlée dans le sein. Lorsqu’une cellule de la glande mammaire commence à se transformer, elle peut se multiplier et proliférer jusqu’à atteindre d’autres parties du corps en passant par les vaisseaux sanguins ou lymphatiques. Le cancer du sein fait notamment partie des cancers les plus diagnostiqués chez la femme et le nombre de décès causés par cette pathologie est estimé à 12 000 par an, selon l’estimation de l’INCA (Institut National du Cancer) en 2017. Le signe le plus fréquent de cette pathologie est la présence d’une masse dure au niveau du sein ou de l’aisselle. Le cancer du sein peut également se manifester par d’autres symptômes comme une déformation du sein, un changement de couleur de la peau, la rétractation du mamelon, ainsi qu’un écoulement anormal au niveau du mamelon. Dans tous les cas, le dépistage reste la meilleure option pour détecter de manière précise la maladie et pour prévenir les risques graves qui en découlent.

À qui s’adresse le dépistage du cancer du sein ?

En général, les femmes entre 50 et 74 ans sont concernées par le dépistage organisé du cancer du sein en France. L’âge fait en effet partie des facteurs pouvant augmenter le risque de développer cette pathologie. Les femmes présentant des antécédents familiaux de cancer du sein peuvent également être prédisposées à développer la maladie. Les femmes dans cette tranche d’âge qui ne présentent aucun symptôme ni facteur de risques particuliers sont également éligibles au dépistage organisé du cancer du sein. Cependant, il convient de consulter rapidement un médecin ou un gynécologue si vous êtes exposée à un facteur de risque. Le professionnel pourra ainsi vous proposer un suivi plus spécifique ou un diagnostic précoce même si vous n’avez pas encore 50 ans.

Le processus du dépistage organisé du cancer du sein

Tous les deux ans, les autorités sanitaires adressent aux femmes de 50 à 74 ans un courrier d’invitation qui les encourage à passer une mammographie. Cette invitation explique entre autres les démarches à suivre pour procéder à cet examen médical. Prenez rendez-vous auprès de l’un des radiologues agréés qui se trouvent dans la liste attachée au courrier et bénéficiez d’une prise en charge de votre mammographie par l’Assurance Maladie.

La mammographie est un examen radiologique qui permet de détecter avec précision la tumeur présente dans le sein avant qu’elle ne soit palpable. Le radiologue formé au dépistage utilise le mammographe afin de réaliser deux clichés de chaque sein. Les seins sont compressés l’un après l’autre entre deux plaques pendant quelques secondes.

Une fois les clichés interprétés par le radiologue, ce dernier effectue un examen clinique qui consiste à palper les seins. Ce procédé est nécessaire pour identifier le moindre signe de cancer qui n’est pas détecté par la mammographie. Votre médecin vous donnera les premiers résultats dès la fin des examens. Vous recevrez cependant les résultats définitifs dans les deux semaines qui suivent après une deuxième lecture effectuée par un autre radiologue. Dans le cas où une anomalie est détectée, votre médecin pourra vous proposer d’autres examens complémentaires pour vérifier s’il s’agit bien de cellules cancéreuses.

En dehors de la mammographie, faire attention à tous les signes

Le dépistage d’un cancer du sein s’avère indispensable pour détecter le plus tôt possible la pathologie et empêcher les cellules malades de se développer à un stade avancé. Cependant, il convient pour les femmes concernées par le dépistage organisé d’être prudentes, car le cancer éventuel peut se développer rapidement entre deux mammographies. Vous devez faire attention à certains signes comme la déformation du sein, un écoulement du mamelon, une peau à l’aspect « peau d’orange », la présence d’une grosseur au niveau du sein ou de l’aisselle ou la rétractation du mamelon qui peut suggérer l’apparition du cancer du sein. Si vous présentez un, voire plusieurs symptômes liés à la pathologie, vous devez immédiatement consulter votre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *